Skip to content

Accueil du site > Domaines d’intervention > CLIMAT et REDD > Lancement de la campagne de sensibilisation sur le processus (...)

Lancement de la campagne de sensibilisation sur le processus REDD

lundi 28 septembre 2009

La Société civile Environnementale, sous l’égide du Réseau Ressources Naturelles (RRN) et de la Dynamique des Groupes des Peuples Autochtones (DGPA), vient de lancer la campagne de sensibilisation sur le processus REDD en RDC. C’était le samedi 12 septembre 2009 devant les médias et les membres des organisations œuvrant dans le secteur de l’environnement et des ressources naturelles. Me Roger Muchuba, chargé de CLIMAT et REDD au RRN, a déclaré que la RDC est un des pays du monde qui regorge d’immenses ressources naturelles dont les forêts. Selon les données récentes du MECNT, la sphère territoriale de la RDC renferme plus de 145 millions d’hectares de forêts. Cette manne divine, non seulement, remplit les fonctions écologiques essentielles dans la régulation et la stabilisation de la biosphère mais, aussi et surtout, constitue une opportunité non de moindre sur le plan économique pour la RDC. Autrement dit, le foret congolaise fait partie de leviers essentiels pour lutter contre la pauvreté abjecte dans laquelle croupissent jusqu’à nos jours les communautés locales et autochtones pygmées qui en dépendent soit directement, soit indirectement . Il a précisé que la déforestation et la dégradation des forêts représentent à ce jour 20% des émissions mondiales de gaz à effet de serre ; ce qui revient à dire que la forêt congolaise a un grand rôle à jouer au regard des services environnementaux qu’elle ne cesse de rendre à l’humanité. D’où la nécessité de la mise en place du processus Réduction des Emissions dues à la Déforestation et Dégradation des forêts (REDD), considéré comme un des mécanismes de financement international relatif à la rémunération des services environnementaux rendus par les forêts. Pour Me Roger Muchuba , la sensibilisation des communautés locales et peuples autochtones sur le processus REDD, avant et après Copenhague, vaut son pesant d’or afin que ces dernières s’en approprient. L’assistance a suivi également les interventions de MM. l’Abbé Willy Loyombo et Adrien Sinafasi, respectivement Coordonnateur National et coordonnateur assistant de la DGPA. Cette campagne s’est poursuivie à Kisangani et Bukavu où deux ateliers de sensibilisation ont eu lieu (voir rapports en annexe). Les prochains ateliers auront lieu à Mbandaka, Lubumbashi et Matadi. Il faut signaler par ailleurs que le lancement de cette campagne coïncide avec la publication d’un guide intitulé « ABC REDD : comprendre REDD et ses enjeux » disponible ici en version pdf.